Revue de presse

Maritime

septembre 2017

Vers des bateaux de croisière plus propres ?

La compagnie italienne Costa a lancé la construction de son premier paquebot alimenté en GNL (gaz naturel liquide). Le Costa Smeralda sera livré en 2019. Ce chantier s’inscrit dans la stratégie du groupe Carnival (maison mère de Costa) qui vise à construire 7 nouveaux navires de croisière au GNL. Un accord a été conclu avec le groupe Shell pour l’approvisionnement en GNL. Le port de Marseille, qui pourra accueillir le Costa Smeralda, s’est engagé à réaliser les installations nécessaires au ravitaillement des navires. Il s’agit d’une innovation majeure en termes d’impact environnemental car elle permettra de réduire de façon notable les émissions de rejets polluants des bateaux, le GNL étant considéré comme « l’énergie fossile la plus propre au monde et un carburant marin économique et sûr ».

Les Echos, p.22 – 14/09/17