Revue de presse

Maritime

juin 2017

Le port de commerce de Toulon cherche un 2e remorqueur


Le port de Toulon pourra accueillir en 2019 les plus gros paquebots de croisière avec la livraison d’un quai de 400 mètres de long. Un équipement très attendu par les acteurs varois de la filière croisière. Cependant, à ce jour, un seul remorqueur portuaire civil, détenu par la SNRTM (Société nouvelle de remorquage et de travaux maritimes) assure les manœuvres d’accostage et d’appareillage des navires, notamment de croisière. En cas de besoin, la Marine nationale met à disposition ses propres remorqueurs mais celle-ci pourrait à l’avenir réduire le nombre de ses interventions. Sans un 2e remorqueur civil, l’essor du trafic croisière pourrait en pâtir.


Var-Matin – 15/06/17