Revue de presse

Maritime

octobre 2012

La SNCM doit changer son modèle économique pour assurer son avenir

Afin d’être en capacité de répondre à l’appel d’offres en préparation concernant la future délégation de service public relative à la desserte maritime de la Corse, La compagnie maritime marseillaise n’a d’autre choix que de revoir son modèle économique. La direction a présenté le 5 septembre au ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, un plan de restructuration de l’entreprise. Il prévoit un renouvellement de la flotte avec le remplacement de huit navires sur les 9 actuels par des bateaux plus productifs. Est prévu un financement par cession d’actifs et par leasing fiscal par l’intermédiaire d’une société indépendante. Le financement serait garanti par une partie de la subvention de continuité territoriale. La collectivité de Corse serait, au terme de la DSP, propriétaire des navires. Ce plan profiterait également aux industries navales marseillaises et corses, les appels d’offres intégrant des critères de sous-traitance locale.
Les Echos, p.6 – 21/09/12