Revue de presse

Maritime

avril 2012

La SNCM, à nouveau en situation difficile

A ce jour, la compagnie maritime marseillaise est détenue à 66 % par Veolia Transdev, à 25 % par l’Etat et à 9 % par les salariés. Le groupe Veolia qui cherche à se désengager de l’activité transport, est en négociation avec le fonds Cube (Natixis) pour lui céder 50 % de Veolia Transdev, les 50 % restants étant détenus par la Caisse des dépôts et consignations (CDC). Or le fonds Cube ne veut pas de la SNCM qui a donc été retiré de la négociation. Veolia envisage de racheter la participation de la CDC et de conserver seul les 66 % du capital de la compagnie. Celle-ci se trouve dans une situation toutefois préoccupante. Ses revenus tirés de son contrat de délégation de service public avec la Corse ont diminué de moitié. Deux navires et 800 emplois pourraient être menacés si la future DSP est maintenue au niveau actuel.
Le Figaro, p.22 – 20/04/12