Revue de presse

Ferroviaire

janvier 2011

LGV Paca : le maire de Nice lance un ultimatum

Le comité de pilotage des financeurs de la future ligne à grande vitesse s’est tenu le 17 janvier à Marseille. A cette occasion, le maire de Nice, Christian Estrosi, a lancé un ultimatum à l’Etat : soit le gouvernement prend en compte le financement de l’étude de la modernisation de la voie ferroviaire Nice-Italie, soit la Communauté d’agglomération Nice Côte d’Azur se retire du projet LGV Paca. Selon Christian Estrosi, le raccordement de la LGV Paca à l’Italie permettrait une intégration au réseau européen et l’accession à un financement européen. Elle permettrait également de désenclaver la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
La Provence, p.2 – 18/01/11