Revue de presse

Ferroviaire

janvier 2016

Des universitaires au chevet de la ligne ferroviaire Grenoble-Gap

La ligne ferroviaire Grenoble-Veynes-Gap, longue de 136 kms, assure six allers-retours par jour entre les deux préfectures. 150 000 voyageurs l’empruntent chaque année. Elle est pourtant menacée de fermeture. Des universitaires grenoblois et leurs étudiants participent pendant une semaine à un atelier sur la thématique : « S’interroger sur la capacité de la ligne à structurer le territoire, indépendamment de sa rentabilité ». Une réunion préalable était organisée à Lus-la-Croix-Haute en présence d’élus locaux. Plusieurs solutions ont été avancées pour assurer la pérennité de la ligne : la relier à des modes de transport alternatifs, horaires adaptés aux rythmes scolaires, fret, opérateurs ferroviaires de proximité, appuis politiques…

Le Dauphiné Libéré, p.4 – 18/01/16